Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2015 7 05 /07 /juillet /2015 14:44

Mardi, une soixantaine d’adhérents des sections marche et GEA du Capsc sont partis en direction de Verdun. La matinée a été réservée à une marche de quelques kilomètres sur le champ de bataille des Eparges.

Marche à verdun

Cette crête de 1400 m de long et de quelques centaines de mètres de large a été en 1915 le théâtre de combats inouïs. L’objectif des troupes françaises était la conquête du point X, un promontoire qui domine la vallée de la Woëvre alors occupée par les troupes allemandes. Attaques et contrattaques se sont succédé avec une violence inouïe, décrite par un des participants, l’écrivain Maurice Genevois.

Départ de la marche aux Eparges

Départ de la marche aux Eparges

Météo très favorable.

Météo très favorable.

La guerre souterraine a ensuite pris le relais avec la guerre des mines Les marcheurs ont pu cheminer autour des immenses cratères résultant de l’explosion des galeries souterraines creusées sous les positions ennemies. Au final, on dénombrera 10 000 tués ou disparus et 40 000 blessés du côté français ; autant du côté allemand

Progression sur la crête des profonds  cratères de mines.

Progression sur la crête des profonds cratères de mines.

Le point X dominant la plaine de la Woëvre, jamais conquis par les fantassins français.

Le point X dominant la plaine de la Woëvre, jamais conquis par les fantassins français.

Au terme de la marche, le groupe est arrivé au monument du 106ème Ri . L’indignation fut générale devant les dégâts provoqués récemment lors du vol de la plaque ornementale de ce monument.

Devant le monument mutilé du 170ème RI

Devant le monument mutilé du 170ème RI

Après un repas composé de spécialités meusiennes, le groupe est parti visiter la citadelle de Verdun.

Dans le couloir d'accès à la citadelle.

Dans le couloir d'accès à la citadelle.

Organisée pour pouvoir abriter 2 000 hommes et les faire vivre, ses galeries se composaient de 6 magasins à poudre, 7 magasins de munitions, une boulangerie, un moulin, un central téléphonique et télégraphique, des machines élévatrices d’eau pour la ville et les forts, des cuisines et de vastes magasins. A l’abri des bombardements incessants, cette ville souterraine a joué un rôle majeur pendant la bataille de 1916. Ses fours à pain produisaient jusqu’à 28 000 rations par jour

La visite s'effectue en wagonnet

La visite s'effectue en wagonnet

Le 10 novembre 1920, y fut désigné le soldat inconnu reposant sous l’Arc de Triomphe à Paris. La visite s’est effectuée en wagonnet sous une tempête de 7° qui a calmé auprès de tous les visiteurs les ardeurs de la canicule

Reconstitution du choix du cercueil du soldat inconnu enterré sous l'Arc de Triomphe.

Reconstitution du choix du cercueil du soldat inconnu enterré sous l'Arc de Triomphe.

Partager cet article

Repost 0
Published by CAPSC d'ARCHES - dans Marche
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Centre d’Activités Physiques – Sportives et Culturelles d’ARCHES
  • Centre d’Activités Physiques – Sportives et Culturelles d’ARCHES
  • : Ce blog se propose de présenter les activités sportives et culturelles menées au sein des différentes sections du CAPSC.
  • Contact

Recherche