Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 06:43

IMGP7837

 

Les fraîches pousses printanières des jeunes fruitiers du verger Camille Brunotte n’ont pas échappé à l’invasion printanière généralisée des pucerons.
Dans les jardins, chaque jardinier a sorti son arsenal de lutte : pulvérisations en tous genres, aspersions, et pour les plus avertis, posé de larves de coccinelles.

C’est cette dernière solution qui a été retenue par les arboriculteurs du CAPSC.

 

Refusant tous produit chimique pour leurs fruitiers, les responsables du verger ont opté pour des solutions plus écologiques. C’est ainsi qu’il y a quelques semaines, à l’apparition des premières feuilles, ils avaient déjà ramassé sur les jeunes arbres toute une variété de chenilles dévoreuses plus colorées les unes que les autres.
Contre les pucerons, ils ont déposé délicatement des larves de coccinelles sur l'ensemble de la centaine d'arbres plantés cet automne.
Toujours très affamées, les minuscules larves de coccinelles dévorent en fin de croissance jusqu’à quatre-vingts pucerons par jour. A l’âge adulte, elle en consommera une centaine.
Dans les jours prochains, le contrôle demeurera très suivi; le bon état sanitaire de cette collection fruitière unique en dépend.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CAPSC d'ARCHES - dans Verger
commenter cet article

commentaires